Décès de Tonie Marshall, seule femme à avoir remporté le César de la meilleure réalisation

La réalisatrice Tonie Marshall, seule femme à avoir remporté le César de la meilleure réalisation pour « Vénus beauté (institut) » en 2000, est décédée cev jeudi 12 mars à l’âge de 68 ans, a annoncé son agente Elisabeth Tanner à l’AFP.

Tonie Marshall est décédée « ce matin des suites d’une longue maladie », a précisé Elisabeth Tanner.

Fille de l’actrice française Micheline Presle et de l’acteur, réalisateur et producteur américain William Marshall, Tonie Marshall avait débuté au cinéma comme actrice en 1972 dans « L’Evénement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune » de Jacques Demy.

Elle était passée à la réalisation en 1990 avec « Pentimento », avant une dizaine de longs métrages, dont « Vénus beauté (institut) » avec Nathalie Baye et Audrey Tautou, son film le plus connu, qui lui vaudra plusieurs César dont celui de la meilleure réalisation et celui du meilleur film.

Viendront ensuite « Au plus près du paradis » avec Catherine Deneuve et William Hurt, « France Boutique » avec Karin Viard et François Cluzet ou « Numéro une » avec Emmanuelle Devos en 2017, son dernier film, sur la bataille d’une ingénieure pour prendre la tête d’une entreprise du CAC 40.

« Tonie a lutté et Tonie vient de partir. Dans la vie, comme dans ses films, elle nous a ému, souvent, fait sourire joliment, elle nous a séduit toujours. Tonie était forte et attentive, engagée et délicate », a réagi sur Twitter le président du Festival de Cannes Pierre Lescure.

Pour son prédécesseur à la tête du Festival, Gilles Jacob, « elle était vive, rieuse, chaleureuse, folle de cinéma et de la vie. Une belle et bonne personne ».

« Tonie je pense à toi, à tes proches, à ta mère. Aujourd’hui la vie est dégueulasse. Je te pleure », a tweeté le réalisateur Jean-Paul Salomé.

Engagée, membre du collectif 50/50 en faveur de l’égalité entre hommes et femmes dans le cinéma, la réalisatrice franco-américaine avait été à l’initiative du port du ruban blanc lors de la cérémonie des César en 2018 pour lutter contre les violences faites aux femmes, en association avec la Fondation des femmes.

« Nous sommes très tristes d’apprendre le décès de Tonie Marshall, une de nos premières ambassadrices qui s’était engagée avec force à nos côtés pour #MaintenantOnAgit. Nous perdons une grande dame aujourd’hui », a réagi la Fondation des femmes.

La secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, a fait part également de sa « tristesse à l’annonce du décès de Tonie Marshall talentueuse, généreuse », dont le « dernier film +Numéro Une+ racontait la solidarité féminine à la tête des entreprises ».

Pour la maire de Paris et candidate à sa succession Anne Hidalgo, « Tonie Marshall nous quitte en nous léguant un féminisme intime, caustique, et plus que jamais d’actualité ».

« Triste d’apprendre la disparition de la réalisatrice Tonie Marshall, qui savait si bien peindre la vie des femmes de +Beauté Institut+ à + Numero Une+ », a indiqué de son côté la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse.


Avec l’AFP – Femininonline –  Mars 2020