Etats Unis – L’espionne russe emprisonnée Maria Butina dénonce une décision absurde

«Je ne m’attendais pas à une punition aussi sévère», a déclaré Maria Butina, 30 ans, lors d’une conférence de presse par téléphone depuis sa prison pour des journalistes à Moscou. «C’est tout à fait absurde! C’est une grande honte pour la justice américaine», a-t-elle ajouté.

Citoyenne russe, Maria Butina a été condamnée la semaine dernière à 18 mois de prison par un tribunal de Washington pour avoir infiltré l’appareil politique américain à travers ses liens avec la NRA, le puissant lobby pro-armes. Inculpée pour «complot» en vue de «promouvoir les intérêts de la Russie», Maria Butina a été arrêtée en juillet 2018.

Elle coopère avec la justice américaine depuis qu’elle a plaidé coupable en décembre d’avoir agi comme agent d’un pays étranger sans notifier officiellement le gouvernement – un chef d’inculpation qualifié «d’espionnage léger» par l’accusation.

Mardi, Maria Butina a réitéré qu’elle n’était pas une militante politique pro-Kremlin, assurant qu’elle n’aspirait qu’à améliorer les relations entre la Russie et les États-Unis.

«J’étais en faveur d’une amélioration des relations entre la Russie et les États-Unis. J’aime mon pays», a-t-elle déclaré.

Maria Butina a ajouté avoir accepté de coopérer avec la justice américaine pour ne pas faire face au risque d’être condamnée à une peine allant de 5 à 15 ans de prison.

Mme Butina, qui a déjà passé neuf mois en détention provisoire depuis son arrestation, sera renvoyée en Russie à l’issue des neuf mois lui restant à purger.

Samedi dernier, le président russe Vladimir Poutine a qualifié « d’arbitraire » la condamnation de Maria Butina, soulignant ne pas comprendre pourquoi elle avait été condamnée. « Il n’y a rien dont on pourrait l’accuser », a-t-il souligné.


Avec AFP – Femininonline – Avril 2019