Migrants: la mission militaire européenne Sophia risque de cesser le 31 mars

La mission militaire européenne Sophia créée en 2015 pour lutter contre les réseaux de passeurs en Méditerranée, pourrait être abandonnée le 31 mars faute d’accord entre les Etats membres de l’UE, a annoncé lundi la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

« J’espère toujours qu’un accord sera trouvé, mais je ne vois pas de mouvements et en l’absence de développements, l’opération Sophia devra être abandonnée, avec toutes les conséquences que cela implique, malheureusement », a-t-elle déclaré à l’issue d’une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles.

La mission Sophia a été prolongée en décembre jusqu’au 31 mars 2019.

Sous commandement italien, son quartier général est à Rome et la marine italienne est très impliquée dans les opérations menées au large de la Libye, pays d’où partent les embarcations chargées de demandeurs d’asile.

Mais la coalition au pouvoir à Rome exige de changer les règles qui imposent le débarquement des naufragés recueillis par les navires de l’opération Sophia dans des ports italiens.


Avec AFP- femininonline – Mars 2019